La Communication digitale : un support saturé ?

L’ère du numérique a entrainé une diffusion des données plus rapide et surtout plus large. Cette diffusion est tellement facile d’accès que les marques en profitent et les consommateurs en subissent les conséquences. C’est ainsi que nous sommes aujourd’hui exposés à près d’un million de posts toutes les 20 minutes sur Facebook. À la fin de la journée, chacun d’entre nous aura reçu plus de 100 000 mots. On en devine un problème évident pour tous les émetteurs de publicité : l’information est noyée dans la masse. On se pose donc certaines questions: Comment une marque peut-elle tirer son épingle du jeu ? Existe-t-il des modèles plus pertinents que d’autres ?

Après un état des lieux des stratégies de communication des différentes marques, on observe certains points communs entre les stratégies réussies. D’abord, elles ont su créer un véritable univers graphique. Les personnages et les décors sont récurrents et pertinents. Le consommateur s’identifie donc sur le long terme au monde de la marque.

L’exemple le plus éloquent est celui d’Oasis. On connait tous la saga d’Oasis et ses épisodes avec les différents fruits. Cela a permis à la marque de jouir d’une image plus jeune, plus sympathique et ainsi créer de la préférence de marque pour accroitre ses ventes.

En plus d’avoir mis en place un univers pertinent, l’autre secret d’Oasis est d’avoir collaboré avec ses fans. Elle a par exemple demandé aux consommateurs d’élire leur fruit préféré sur Facebook. La marque a ainsi pu capter les besoins et désirs des fans tout en créant une relation privilégiée.

Dans le même sens, la société Your-comics spécialisée dans la communication par la bande dessinée et le dessin animé se donne mission de rendre plus visible les marques sur les réseaux sociaux et d’améliorer la relation marque/consommateur.

Cela semble évident dans un monde où 61% des utilisateurs de réseaux sociaux souhaitent donner leur opinion sur des marques et produits. Comme Oasis, allier cela à une saga sympathique et bien pensée puis le compte est bon ! Ça a l’air tout simple, mais comme le disait Arthur Koestler, « Plus une découverte est originale, plus elle semble évidente par la suite. »

Danyl Hassim, Co-Fondateur de Your-Comics