Définition : du e-learning au digital learning

De l’individu en quête de sens qui souhaite se reconvertir aux employés d’une entreprise, en passant par le lycéen ambitieux et autodidacte, nombreux sont les adeptes du e-learning ! Chaque jour voit éclore de nouvelles formations en ligne. Mettant souvent à disposition une véritable mine d’informations, mais promettant aussi parfois monts et merveilles, les formateurs proposent toutes sortes de supports pédagogiques. L'explosion de supports numériques et connectés aujourd'hui offre une nouvelle expérience de formation mélangeant les formats réels et virtuels. On parle alors de Digital Learning.

Marché en pleine expansion, le digital learning  ne date pas d’hier et ne cesse de se démocratiser. Vous voulez en savoir plus sur ce secteur d'activité qui pèsera sûrement plus de 300 milliards de dollars d’ici 2025 ? Parfait, car cet article de notre agence digital learning répond aux 4 questions que tout le monde se pose autour de ce phénomène mondial !

Définition du Digital Learning

Qu'est-ce que le e-learning ?

Savez-vous réellement ce que signifie cet anglicisme, au juste ?!

« E» pour « electronic », « learning » pour apprentissage… Voilà ce que signifie la contraction « e-learning » : apprendre à distance grâce aux outils connectés à internet ! Ordinateur, tablette, smartphone… Ces appareils qui ont envahi nos existences nous donnent accès à de nombreuses connaîssances et nous permettent de communiquer à distance. Rien de mieux pour suivre un module de formation ou pour réaliser un cours particulier en vidéoconférence.

Ces formations en e-learning peuvent être gratuites ou payantes. Dans tous les cas, elles offrent une réduction des coûts pour les formateurs, qui ne sont pas obligés de se déplacer ou qui peuvent enregistrer leurs cours en vidéo pour en faire profiter des milliers d'élèves. Gains en transport et gain de temps, les élèves peuvent aussi facilement trouver les meilleures formations disponibles grâce aux avis des internautes.

Une pratique nomade qui fait des émules sur les réseaux sociaux, largement relayée par Instagram, Facebook ou encore LinkedIn, ces méthodes d'apprentissage attirent toujours plus de monde. Aujourd’hui, il devient tout à fait commun de se former en parallèle ou au profit de son activité. 

Certains cursus en e-learning sont Diplômants, tandis que d'autres n'ont pas d'objectifs professionnels. Souvent sous forme de modules à suivre, l’élève enchaîne à son rythme les explications, de l’endroit où il le souhaite. Une simple connexion suffit ! Voici ce qu’a permis la digitalisation de la formation et de l'enseignement : la liberté ! Celle d’apprendre à distance et en ligne, depuis n’importe quel lieu.

Le digital au service de l’apprentissage

L'utilisation de nombreux supports numériques rend ce type d'enseignement de plus en plus banalisé. Avec les progrès liés à la communication de ces deux dernières décennies, l’apprentissage virtuel se développe à grande vitesse. Ce système d’éducation moderne, dont le nom est apparu juste avant les années 2000, met à disposition des apprenants des contenus pédagogiques, généralement visionnables sur internet. Les formations deviennent alors multi-support, mélangeant les interactions physiques (livres, discussions avec un expert...) et les interactions virtuelles (exercice à réaliser en ligne, tutoriel vidéo, immersion grâce à des lunettes 3D...).

Qui sont les acteurs du Digital Learning

Maintenant que vous connaissez la définition du Digital Learning, place à ses deux acteurs majeurs ! Dans le système éducatif online, l’élève et l’enseignant sont centraux (comme à l’école). Mais qui sont-ils vraiment ?

Apprenants : tous les profils utiliseront des supports numériques.

Les consommateurs de formations digitales possèdent de multiples visages :

  • les jeunes écoliers (on l’a vu avec la crise sanitaire : les cours en Digital Learning sont devenus la solution de secours par excellence pour l'éducation nationale),
  • les collégiens et lycéens (plus autonome que leur cadet, ils adorent les écrans et commencent à penser à leur avenir),
  • les étudiants (aujourd'hui les facultés et écoles ont entièrement intégré la formation en Digital Learning),
  • les professionnels en activité (formation des équipes de salariés ou projet de reconversion).

Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive ! Ce qui est certain, c’est que suivre des cours grâce aux outils numériques offre de nouvelles possibilités face à certaines difficultés ou à une quête d’évolution personnelle :

  • perte de sens au travail et besoin de changement,
  • décrochage scolaire,
  • attitude inadaptée au système classique,
  • personne présentant des troubles de la socialisation,
  • appétence personnelle et / ou curiosité,
  • besoin de renforcer une compétence.

Formateurs : la prolifération des créateurs de formations en ligne

Les concepteurs de formations en ligne possèdent eux aussi divers profils :

  • autodidacte prodige du marketing digital qui a su prendre le train en marche au bon moment ;
  • professionnel passionné désireux d’automatiser ses enseignements ;
  • individu lambda qui veut générer une nouvelle source de revenus ;
  • personnage de notoriété publique qui lie interventions en présentiel et en distanciel dans un souci de mécanisation de sa transmission (exemple : Bernard Werber propose une masterclass sur une académie online regroupant des artistes) ;
  • etc.

Nombreux sont les formateurs, mais rares sont ceux qui font fortune en vendant leurs contenus pédagogiques. Il est à noter que grâce au développement des réseaux sociaux, ils bénéficient d’une formidable vitrine pour générer de la visibilité et construire une communauté. Certains parviennent ainsi à faire le buzz, voire atteindre des sommets !

En tirant bien sur les ficelles de l’inbound marketing (newsletter gratuite, freebie offert, livre blanc à télécharger), les créateurs de formations e-learning convertissent plus facilement leurs followers vers du contenu payant. Un bon site internet au SEO maîtrisé, une formation « béton » et le bouche-à-oreille qui opère… Et le tour est joué !

À l’ère du numérique, se bâtir une reconnaissance en ligne est plus facile. Malheureusement, le succès des formations online peut mener vers une ubérisation du marché du e-learning. Les arnaques et les mensonges de créateurs peu scrupuleux existent… Mieux vaut se montrer prudent et réaliser un choix avisé !

Quels sont les avantages du Digital learning ?

Apprendre sur le Net, ça vous tente ou vous avez déjà testé ? Voyons ensemble les points positifs que présente ce type d’expérience…

Apprendre en ligne : les bénéfices des élèves

Nous baignons dans une culture de l'information, avec le besoin d'apprendre en permanence. Liée aux évolutions rapides que connaît notre époque et à un perfectionnisme latent, cette nécessité trouve une réponse grâce au e-learning. Mais attention, ce mode d’apprentissage nécessite une forte motivation et une grande autonomie !

Un chef d’entreprise souhaite que son équipe se forme à une nouvelle compétence ? Une mère de famille veut se reconvertir rapidement ? Une personne passionnée d’art désire apprendre une technique différente ? Tous ces individus trouveront dans la formation à distance des solutions à leurs envies !

Voici les quelques avantages des cours en ligne pour ces derniers :

  • une flexibilité dans le temps et l’espace (apprendre de n’importe où, n’importe quand) ;
  • une multitude de prix, mais souvent des formations très abordables grâce à la dématérialisation des cours ;
  • une variété des supports pédagogiques (audio, vidéo, documents PDF, podcasts, mobile learning…) ;
  • un apprentissage lié au rythme de l’apprenant (replay, abonnement parfois à vie, suivi du formateur, coaching) ;
  • une réponse organisationnelle efficace aux réalités des entreprises ou structures (activités d’innovation, nouvelles compétences et qualifications pour les entreprises).

Avec le e-learning, nous assistons à une véritable libération de la connaissance. Il s’agit bel et bien d’une révolution dans la diffusion du savoir !

Vendre sa formation en ligne : les bénéfices des créateurs

Les créateurs de formations distancielles s’y retrouvent largement dans la vente de leurs « produits », sinon il n’y en aurait pas autant ! Tour d’horizon des bénéfices qu’ils en tirent :

  • Un gain de temps évident : avec la digitalisation des cours, plus besoin d’être en présentiel ! Il suffit de filmer ses modules et de les mettre en ligne sur une plateforme e-learning.
  • Un gain d’argent conséquent : ces enseignants du futur ne doivent plus multiplier leurs frais ! Local et charges annexes ont disparu ! De plus, le prof ne vend plus son temps (tarif horaire) : il parvient à mécaniser ses process et gagne de l’argent même lorsqu’il dort ! On parle alors de revenus passifs.
  • Un gain de liberté : plus de barrières géographiques ni de soucis organisationnels ! L’accès à la plateforme de formation, c’est le ticket gagnant pour vivre et travailler d’où on veut.
  • Un gain de prospects, et donc de clients : avec l’automatisation de l’enseignement en ligne, on peut atteindre des élèves aux quatre coins du globe !

Quels sont les différents formats du Digital Learning ?

Les formats de digital learning sont nombreuses et mélangent différents modes d'apprentissages (présentiel, distanciel) et supports de formation (livres, vidéos, encyclopédie en ligne, tutoriel web...). Malgré cela,  on peut distinguer ces formats très spécifiques : 

Le télé-enseignement et les plateformes d’e-learning

Comme nous l’avons vu ensemble, les formations à distance permettent à des organisations (universités, écoles privées, entreprises, associations, etc.) de suivre des cours via un dispositif connecté. Les classes sont souvent pré-enregistrées et consultables à volonté (apprentissage asynchrone). Il arrive aussi que certaines masterclasses se déroulent en simultané (apprentissage synchrone), comme lors d’une intervention auprès d’étudiants en école de commerce par exemple.

Les modules suivent un déroulement logique calqué sur la progression de l’apprenant et les bonnes pratiques pédagogiques. On retrouve souvent différentes interactions pour conserver la motivation de l’apprenant et / ou l'évaluer (quizz, mini-jeux, QCM, rencontre virtuelle, séance de coaching entre deux modules, etc.).

Le micro-learning et le social learning

Le micro-learning articule l'apprentissage autour de notions clés. Très efficace et concis, son support de prédilection peut être la série d’emails, l'audio ou la mini vidéo. Par exemple, apprendre une langue avec ce dispositif connaît un vif succès !

Le social learning se base quant à lui sur le savoir d’experts et les échanges entre pairs. La socialisation serait une excellente manière de progresser ! Ce mode d’apprentissage s’axe beaucoup sur les forums de discussion et les groupes Facebook ou Whatsapp.

Les MOOCS et les serious games

Le MOOC (Massiv Open Online Courses) signifie l’accès à des cours proposés par des écoles et des universités. Payants ou gratuits, ces contenus à forte valeur ajoutée s’adressent surtout aux personnes indépendantes (absence de suivi) et curieuses.

Le serious game propose une approche ludique, car il est plus facile d'apprendre en s'amusant. Ce phénomène a un nom : la gamification. Les contenus pédagogiques développent des mises en situation qui rendent l'élève actif et plus stimulé. Le savoir n'a plus rien de barbant !

Conclusion sur la définition du Digital Learning

L’enseignement doit évoluer avec son temps. Face aux différents confinements, ce fait s’est vraiment ressenti ! De plus, les nouvelles technologies qui s’offrent à nous et nos envies ne cessent de changer. En 20 ans, le e-learning s'est entièrement intégré à nos modes de vie !

Eh oui, nous sommes souvent amenés à revoir nos parcours d’apprentissage, à nous former en interne… Certains cherchent aussi à redonner du sens à leurs métiers ou à acquérir de nouvelles connaissances… Bref, le digital learning a encore de beaux jours devant lui !

Mêlant digitalisation et partage des savoirs, il présente de nombreux bénéfices pour ses différents acteurs et se décline en une multitude de formats. Cette ouverture à tant de possibilités peut devenir une vraie richesse tant qu’elle ne perd pas de vue l’essentiel : l’humain ! Et vous, quelle est votre expérience de formation grâce au numérique ?  

Définition : du e-learning au digital learning
Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique de protection de données.
En savoir plus