9 étapes pour créer une Formation en Digital Learning

Comment réaliser sa formation en digital learning ? Les 9 étapes clés

Afin de créer une formation intégralement, il est nécessaire de s'organiser minutieusement, surtout si vous souhaitez y intégrer des éléments de Digital Learning. Chaque étape est primordiale afin de proposer des supports de formations et des exercices pratiques sur-mesure. 

1- Définir la cible d’une formation et l’objectif principal

La base de votre contenu doit partir des besoins de votre cible. Qui sont vos futurs prospects ? Quels sont leurs problèmes ? Comment allez-vous leur apporter une solution efficace ? N’hésitez pas à recourir, comme pour le lancement d’une marque ou d’un produit, à l’élaboration de votre persona ou client idéal !

Une fois ce dernier identifié, la création du contenu pédagogique sera beaucoup plus fluide et adaptée. Ce choix agira aussi sur l’identité visuelle de la formation online ou hybride, à savoir :

  • les couleurs ;
  • les illustrations ;
  • le ton adopté ;
  • les templates utilisés ;
  • etc.

Enfin, ce persona orientera votre décision concernant la forme d’apprentissage : format vidéo, slides à télécharger, supports didactiques sous forme de jeux (serious game), coaching de groupe en visio… Rien n’est à prendre à la légère, et mieux vaut connaître tout ce qui se fait afin de vous orienter le plus pertinemment possible !

2- Choisir le support éducatif et le format adaptés

Ce n’est qu’en gardant votre audience au cœur de votre construction pédagogique que cette dernière connaîtra un franc succès ! Afin de créer un parcours adapté et original répondant au mieux aux objectifs, de nombreux supports et formats existent. Vous pouvez atteindre votre audience-cible par des e-mails, une plateforme en ligne, des groupes privés (Whatsapp, Facebook), des fichiers numériques distribués lors d’un cours en présentiel, etc. S'il s'agit d'une formation dédiée aux salariés de votre entreprise, consultez ce guide des supports créatifs utilisés en interne.

Voici une liste non-exhaustive des formes envisageables pour des cours aboutis et captivants :

  • L’immersive learning : une mise en situation pour s’entraîner efficacement à des expériences futures, ou pour mieux prévenir.
  • Le serious game : il permet d’apprendre de façon ludique, en s'amusant.
  • Le vidéo learning : la vidéo est idéale pour comprendre des informations rapidement.
  • Les MOOC : il s’agit de cours dispensés par des écoles ou des universités, souvent gratuits et visibles sur des hébergements en ligne.
  • Le blended learning : modalité de formation mêlant cours présentiels et univers digital.
  • Le mobile learning : un simple smartphone suffit pour acquérir du savoir de n’importe où, n’importe quand !
  • Le micro-learning : des contenus synthétiques pour avancer vite et bien !
  • Le social learning : tout seul, on va plus vite… Ensemble, on va plus loin ! Ce mode d’apprentissage valorise les échanges entre pairs.

3- Réunir tout le contenu pour construire sa formation

Vous avez votre audience adéquate, vous savez quels formats et supports vous souhaitez exploiter… Il est temps de vous mettre à l’ouvrage, de déléguer à un freelance ou de confier à une agence la création de contenu en Digital learning !

Cette phase est longue et laborieuse. Utiliser un organigramme ou un plan de construction vous permettra de réussir à atteindre vos objectifs sans vous éparpiller. Certaines tâches techniques (création vidéo, enregistrement, montage, etc.) peuvent être compliquées à mener seul et sans les compétences requises.

Posez-vous la question financière et élaborez votre stratégie afin de déterminer si l’aide d’un prestataire s’avère opportune !

4- Élaborer un plan de formation détaillé

Grâce à votre cahier des charges, il est possible de faciliter la construction d’un projet de digital learning. En amont, il réunit les grandes lignes de la mission propre à votre formation.

Ce cahier définit également son contexte, le public ciblé, les objectifs et résultats espérés. Si vous passez par un ou des prestataires extérieurs, ce document devient un outil de dialogue contenant l’essentiel de la direction à suivre.

Concernant votre formation en tant que telle, elle doit suivre la progression de l’élève et lui permettre d’avancer tout en constatant ses progrès. Le découpage se construit généralement par modules. Un livre blanc utilisé comme support pédagogique peut s’élaborer en chapitres… Quels que soient vos supports, il demeure primordial qu’un plan avec une évolution visible soit présenté à l’audience, pour qu’elle puisse se situer et savoir où elle va !

5- Varier les supports d’apprentissage

Selon les compétences à acquérir, le choix des supports n’est pas à négliger ! Si vos apprenants doivent passer par la suite à l’action, le tutoriel vidéo semble plus adapté que le simple PDF explicatif, par exemple.

Voici quelques options parmi tout celles qui s’offrent à vous :

  • l’audio (MP3 à télécharger, série de podcasts…) ;
  • l’animation (motion design, scribing video, clip…) ;
  • le cours filmé et visionnable en ligne ;
  • les documents à télécharger (PDF, livre blanc, ebook…) ;
  • les partages d’écran (Powerpoint, slides, visio-conférence, live sur les réseaux sociaux…).

Une chose est sûre : afin de conserver l’attention et la motivation de votre public, n’hésitez pas à varier les supports et à être créatif ! Tout en conservant une cohérence visuelle globale, cela va de soi… Pour ce faire, un graphiste ou un directeur artistique peut vous être de bons conseils !

6- Prévoir un système de suivi et d’évaluation des élèves

Comme nous l'avons mentionné ci-dessus, il s’avère impératif pour l’audience-cible d’observer sa propre progression. Ainsi, votre formation devra proposer un système de suivi et de notation des acquis.

Évaluation ne rime pas forcément avec pression. On peut parfaitement diagnostiquer ses réussites et ses lacunes par des tests ludiques (quizz, jeu-QCM, etc.). Il est également souhaitable de réaliser des exercices mettant en application les notions abordées. La connaîssance est une chose… Mais la pratique est une autre affaire !

Enfin, si vous projetez de vendre une formation payante et certifiante, vous possédez une responsabilité envers vos étudiants. Afin qu’ils ressortent bien préparés de ce programme, organiser un suivi assidu et s’assurer de leur compréhension vous incombe. Effectivement, votre notoriété est en jeu. Si votre public réussit à la suite de la formation, vous gagnez en crédibilité !

7- Réaliser une version bêta de sa formation

Vous avez suivi ces conseils et voilà votre formation en digital learning prète ? Pas si vite ! Ne vaudrait-il pas mieux la faire essayer avant ? En sélectionnant une poignée de bêta-testeurs, vous allez pouvoir valider ou modifier efficacement les contenus que vous avez créé.

Attention, ceci n’est pas une obligation ! Mais sachez qu’avant le déploiement de formats pédagogiques numériques, cette option peut vous sauver la mise ! Garder une vérité à l’esprit : vos clients sont les mieux placés pour juger si votre produit leur est pleinement utile… Ou pas !

Une formation, c’est un peu comme une maison à rénover. Il est toujours possible de l’améliorer, de la modifier, de l’agrandir… Cependant, il ne faut pas tomber dans le piège du perfectionnisme pour autant. Si vous avez confiance en votre proposition, lancez-la !

8- Apporter une amélioration continue à son système de formation

Comme on vient de l’évoquer, votre apprentissage peut évoluer en permanence ! Garder les fondations semble logique, mais rien ne vous empêche de compléter les modules, d’ajouter des bonus, de remettre à jour certains exemples, de moderniser l’apparence visuelle globale…

En fonction du retour utilisateur, de la matière enseignée et des progrès numériques, le digital learning se présente comme mobile, évolutif, agile et créatif. Il n’est pas figé et doit s’adapter aux attentes de votre cible, ainsi qu’à votre propre évolution personnelle !

Cette mouvance constante constitue la force de l’enseignement moderne ! Ceci n’est ni un obstacle ni une difficulté, mais l’opportunité de s’améliorer constamment !

9- Envisager la suite de la formation et ses répercussions

Vos élèves ont achevé leur formation ? Parfait, mais pas si vite ! Préparez un questionnaire de satisfaction. Demandez-leur les axes à améliorer, à transformer… Ainsi, vous aurez des idées actionnables pour proposer un nouveau produit et vendre une seconde formation dans quelques temps ! En outre, il est plus simple qu’un ancien client vous achète encore, plutôt que de convertir un nouveau prospect !

Avez-vous songé à créer un blog afin de publier certains de vos supports pédagogiques ? Les internautes rencontrant un problème poseront une question sur Google… Et, grâce à vos articles optimisés, ils découvriront votre superbe formation ! Riche idée, non ?!

Pour terminer, n’hésitez pas à offrir des opportunités d’emplois à vos élèves qui sortent du lot, ou à les diriger vers des missions qui semblent adaptées à leurs compétences. Recueillez leurs témoignages sous divers formats, et notamment vidéo ! Avec une chaîne Youtube, vous pourrez poster leurs avis et gagner en autorité tout en faisant connaître vos produits e-learning. De même, les réseaux sociaux constituent un fort pouvoir d’acquisition si vous les « alimentez » régulièrement !

En conclusion : comment créer une formation en digital learning… adaptée et appréciée ?

Nous arrivons au terme de ce mini-guide sur les étapes essentielles du digital learning qualitatif et attractif. Si la somme de travail vous effraie, pensez à avancer progressivement : pas besoin démarrer avec la formation parfaite !

Avec une ou deux offres adaptées et peu d’apprenants au départ, vous ferez vos armes et vous vous sentirez de plus en plus légitime dans le domaine de la formation online. Peu de créateurs ont lancé un produit ambitieux qui a triomphé en un mois… Gagner la confiance d’autrui se construit sur la durée !

Si vous avez par contre le désir profond de débuter avec un produit très élaboré, n’hésitez pas à bien vous entourer. Les tâches à mener sont nombreuses et requièrent des savoir-faire variés. Pour éviter le découragement et que votre création ne tombe à l’eau avant même de voir le jour, constituez-vous une petite équipe dynamique et motivée ! La synergie du groupe vous portera pour réaliser de grandes choses !

Vous vous demandiez comment créer une formation en digital learning ? À présent, avec ces 9 étapes pratiques et actionnables, vous avez toutes les cartes en main pour continuer à écrire l’histoire de ce phénomène mondial ! Si vous êtes motivé pour proposer vos propres cours online, lancez-vous sans chercher à atteindre la perfection dès le départ ! Un mode d’apprentissage attractif doit avant tout proposer la bonne solution au bon public. Le reste pourra s’améliorer au fil du temps et des évolutions numériques !

Comment réaliser sa formation en digital learning ? Les 9 étapes clés

Afin de créer une formation intégralement, il est nécessaire de s'organiser minutieusement, surtout si vous souhaitez y intégrer des éléments de Digital Learning. Chaque étape est primordiale afin de proposer des supports de formations et des exercices pratiques sur-mesure. 

1- Définir la cible d’une formation et l’objectif principal

La base de votre contenu doit partir des besoins de votre cible. Qui sont vos futurs prospects ? Quels sont leurs problèmes ? Comment allez-vous leur apporter une solution efficace ? N’hésitez pas à recourir, comme pour le lancement d’une marque ou d’un produit, à l’élaboration de votre persona ou client idéal !

Une fois ce dernier identifié, la création du contenu pédagogique sera beaucoup plus fluide et adaptée. Ce choix agira aussi sur l’identité visuelle de la formation online ou hybride, à savoir :

  • les couleurs ;
  • les illustrations ;
  • le ton adopté ;
  • les templates utilisés ;
  • etc.

Enfin, ce persona orientera votre décision concernant la forme d’apprentissage : format vidéo, slides à télécharger, supports didactiques sous forme de jeux (serious game), coaching de groupe en visio… Rien n’est à prendre à la légère, et mieux vaut connaître tout ce qui se fait afin de vous orienter le plus pertinemment possible !

2- Choisir le support éducatif et le format adaptés

Ce n’est qu’en gardant votre audience au cœur de votre construction pédagogique que cette dernière connaîtra un franc succès ! Afin de créer un parcours adapté et original répondant au mieux aux objectifs, de nombreux supports et formats existent. Vous pouvez atteindre votre audience-cible par des e-mails, une plateforme en ligne, des groupes privés (Whatsapp, Facebook), des fichiers numériques distribués lors d’un cours en présentiel, etc. 

Voici une liste non-exhaustive des formes envisageables  de digital learning pour des cours aboutis et captivants :

  • L’immersive learning : une mise en situation pour s’entraîner efficacement à des expériences futures, ou pour mieux prévenir.
  • Le serious game : il permet d’apprendre de façon ludique, en s'amusant.
  • Le vidéo learning : la vidéo est idéale pour comprendre des informations rapidement.
  • Les MOOC : il s’agit de cours dispensés par des écoles ou des universités, souvent gratuits et visibles sur des hébergements en ligne.
  • Le blended learning : modalité de formation mêlant cours présentiels et univers digital.
  • Le mobile learning : un simple smartphone suffit pour acquérir du savoir de n’importe où, n’importe quand !
  • Le micro-learning : des contenus synthétiques pour avancer vite et bien !
  • Le social learning : tout seul, on va plus vite… Ensemble, on va plus loin ! Ce mode d’apprentissage valorise les échanges entre pairs.

3- Réunir tout le contenu pour construire sa formation

Vous avez votre audience adéquate, vous savez quels formats et supports vous souhaitez exploiter… Il est temps de vous mettre à l’ouvrage, de déléguer à un freelance ou de confier à une agence la création de contenu en Digital learning !

Cette phase est longue et laborieuse. Utiliser un organigramme ou un plan de construction vous permettra de réussir à atteindre vos objectifs sans vous éparpiller. Certaines tâches techniques (création vidéo, enregistrement, montage, etc.) peuvent être compliquées à mener seul et sans les compétences requises.

Posez-vous la question financière et élaborez votre stratégie afin de déterminer si l’aide d’un prestataire s’avère opportune !

4- Élaborer un plan de formation détaillé

Grâce à votre cahier des charges, il est possible de faciliter la construction d’un projet de digital learning. En amont, il réunit les grandes lignes de la mission propre à votre formation.

Ce cahier définit également son contexte, le public ciblé, les objectifs et résultats espérés. Si vous passez par un ou des prestataires extérieurs, ce document devient un outil de dialogue contenant l’essentiel de la direction à suivre.

Concernant votre formation en tant que telle, elle doit suivre la progression de l’élève et lui permettre d’avancer tout en constatant ses progrès. Le découpage se construit généralement par modules. Un livre blanc utilisé comme support pédagogique peut s’élaborer en chapitres… Quels que soient vos supports, il demeure primordial qu’un plan avec une évolution visible soit présenté à l’audience, pour qu’elle puisse se situer et savoir où elle va !

5- Varier les supports d’apprentissage

Selon les compétences à acquérir, le choix des supports n’est pas à négliger ! Si vos apprenants doivent passer par la suite à l’action, le tutoriel vidéo semble plus adapté que le simple PDF explicatif, par exemple.

Voici quelques options parmi tout celles qui s’offrent à vous :

  • l’audio (MP3 à télécharger, série de podcasts…) ;
  • l’animation (motion design, scribing video, clip…) ;
  • le cours filmé et visionnable en ligne ;
  • les documents à télécharger (PDF, livre blanc, ebook…) ;
  • les partages d’écran (Powerpoint, slides, visio-conférence, live sur les réseaux sociaux…).

Une chose est sûre : afin de conserver l’attention et la motivation de votre public, n’hésitez pas à varier les supports et à être créatif ! Tout en conservant une cohérence visuelle globale, cela va de soi… Pour ce faire, un graphiste ou un directeur artistique peut vous être de bons conseils !

6- Prévoir un système de suivi et d’évaluation des élèves

Comme nous l'avons mentionné ci-dessus, il s’avère impératif pour l’audience-cible d’observer sa propre progression. Ainsi, votre formation devra proposer un système de suivi et de notation des acquis.

Évaluation ne rime pas forcément avec pression. On peut parfaitement diagnostiquer ses réussites et ses lacunes par des tests ludiques (quizz, jeu-QCM, etc.). Il est également souhaitable de réaliser des exercices mettant en application les notions abordées. La connaîssance est une chose… Mais la pratique est une autre affaire !

Enfin, si vous projetez de vendre une formation payante et certifiante, vous possédez une responsabilité envers vos étudiants. Afin qu’ils ressortent bien préparés de ce programme, organiser un suivi assidu et s’assurer de leur compréhension vous incombe. Effectivement, votre notoriété est en jeu. Si votre public réussit à la suite de la formation, vous gagnez en crédibilité !

7- Réaliser une version bêta de sa formation

Vous avez suivi ces conseils et voilà votre formation en digital learning prète ? Pas si vite ! Ne vaudrait-il pas mieux la faire essayer avant ? En sélectionnant une poignée de bêta-testeurs, vous allez pouvoir valider ou modifier efficacement les contenus que vous avez créé.

Attention, ceci n’est pas une obligation ! Mais sachez qu’avant le déploiement de formats pédagogiques numériques, cette option peut vous sauver la mise ! Garder une vérité à l’esprit : vos clients sont les mieux placés pour juger si votre produit leur est pleinement utile… Ou pas !

Une formation, c’est un peu comme une maison à rénover. Il est toujours possible de l’améliorer, de la modifier, de l’agrandir… Cependant, il ne faut pas tomber dans le piège du perfectionnisme pour autant. Si vous avez confiance en votre proposition, lancez-la !

8- Apporter une amélioration continue à son système de formation

Comme on vient de l’évoquer, votre apprentissage peut évoluer en permanence ! Garder les fondations semble logique, mais rien ne vous empêche de compléter les modules, d’ajouter des bonus, de remettre à jour certains exemples, de moderniser l’apparence visuelle globale…

En fonction du retour utilisateur, de la matière enseignée et des progrès numériques, le digital learning se présente comme mobile, évolutif, agile et créatif. Il n’est pas figé et doit s’adapter aux attentes de votre cible, ainsi qu’à votre propre évolution personnelle !

Cette mouvance constante constitue la force de l’enseignement moderne ! Ceci n’est ni un obstacle ni une difficulté, mais l’opportunité de s’améliorer constamment !

9- Envisager la suite de la formation et ses répercussions

Vos élèves ont achevé leur formation ? Parfait, mais pas si vite ! Préparez un questionnaire de satisfaction. Demandez-leur les axes à améliorer, à transformer… Ainsi, vous aurez des idées actionnables pour proposer un nouveau produit et vendre une seconde formation dans quelques temps ! En outre, il est plus simple qu’un ancien client vous achète encore, plutôt que de convertir un nouveau prospect !

Avez-vous songé à créer un blog afin de publier certains de vos supports pédagogiques ? Les internautes rencontrant un problème poseront une question sur Google… Et, grâce à vos articles optimisés, ils découvriront votre superbe formation ! Riche idée, non ?!

Pour terminer, n’hésitez pas à offrir des opportunités d’emplois à vos élèves qui sortent du lot, ou à les diriger vers des missions qui semblent adaptées à leurs compétences. Recueillez leurs témoignages sous divers formats, et notamment vidéo ! Avec une chaîne Youtube, vous pourrez poster leurs avis et gagner en autorité tout en faisant connaître vos produits e-learning. De même, les réseaux sociaux constituent un fort pouvoir d’acquisition si vous les « alimentez » régulièrement !

En conclusion : comment créer une formation en digital learning… adaptée et appréciée ?

Nous arrivons au terme de ce mini-guide sur les étapes essentielles du digital learning qualitatif et attractif. Si la somme de travail vous effraie, pensez à avancer progressivement : pas besoin démarrer avec la formation parfaite !

Avec une ou deux offres adaptées et peu d’apprenants au départ, vous ferez vos armes et vous vous sentirez de plus en plus légitime dans le domaine de la formation online. Peu de créateurs ont lancé un produit ambitieux qui a triomphé en un mois… Gagner la confiance d’autrui se construit sur la durée !

Si vous avez par contre le désir profond de débuter avec un produit très élaboré, n’hésitez pas à bien vous entourer. Les tâches à mener sont nombreuses et requièrent des savoir-faire variés. Pour éviter le découragement et que votre création ne tombe à l’eau avant même de voir le jour, constituez-vous une petite équipe dynamique et motivée ! La synergie du groupe vous portera pour réaliser de grandes choses !

Vous vous demandiez comment créer une formation en digital learning ? À présent, avec ces 9 étapes pratiques et actionnables, vous avez toutes les cartes en main pour continuer à écrire l’histoire de ce phénomène mondial ! Si vous êtes motivé pour proposer vos propres cours online, lancez-vous sans chercher à atteindre la perfection dès le départ ! Un mode d’apprentissage attractif doit avant tout proposer la bonne solution au bon public. Le reste pourra s’améliorer au fil du temps et des évolutions numériques !

9 étapes pour créer une Formation en Digital Learning
Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique de protection de données.
En savoir plus