Créer une vidéo motion design en 9 étapes

Comment créer une vidéo motion design ? Dans cet article, notre agence  motion design vous livre tous ses secrets pour la création dune vidéo animée. 

La réalisation d'une vidéo motion design est un processus technique, qui demande la collaboration de nombreuses personnes : illustrateurs, motion designers, comédiens, chef de projet, etc. sans oublier le commanditaire de la vidéo. Aussi, il est indispensable d’agir avec méthode et de bien respecter la chronologie et l’enchaînement des étapes de production pour créer des vidéos animées de qualité.

Pour mener à bien ces étapes, le chef de projet assurera la coordination des équipes. Il sera votre unique interlocuteur et il vous aidera à mettre toutes les chances de votre côté pour bien réussir votre vidéo.

#1 Le cadrage

Le chef de projet est membre du personnel de l’agence créative. Unique interlocuteur des clients, il est en charge du bon déroulement du projet. Du brief client à la livraison finale de la vidéo d'animation, il s’assure que le budget et le planning sont respectés et que le travail effectué par les créatifs correspond à la demande du client. Il est garant de la qualité du produit.

Avant de commencer la création de votre vidéo en motion design, c'est lui qui va analyser votre besoin. On appelle cette première étape le brief client. Ensemble, vous allez définir la cible visée, les enjeux de la vidéo, le message à transmettre, le ton voulu pour la vidéo, sa durée, le type de vidéo souhaité, la charte graphique, etc.

 

#2 La scénarisation

Pour commencer, il est indispensable d’avoir un bon scénario. Le script sera le fil rouge de votre vidéo, et servira, le plus souvent, de texte pour la voix-off. Vous pouvez donc écrire le script vous-même, ou bien solliciter la plume d’un scénariste. Il s’agit alors de hiérarchiser l’information que vous voulez transmettre à votre cible, et d’élaborer une approche scénaristique efficace. Un bon script a les qualités suivantes : clarté, concision, rythme, mais il peut également convoquer certaines émotions et provoquer certains sentiments chez votre audience.

En plus de cela, le(la) scénariste écrit le scénario visuel de la vidéo qu’on appelle l’action script. Il détaille ce qui se passe à l’écran pour chaque tronçon de la voix off. Une fois le script validé, on peut passer à l’étape de storyboard, puis d’illustration.

#3 La création d'un univers graphique

Le script de votre vidéo est validé. Mais qu’est-ce qui figure à l’image ? Le chef de projet, accompagné de l’illustrateur, vont vous aider à imaginer l’univers visuel de votre vidéo. Ils vont vous proposer des styles graphiques qui correspondent à votre besoin et à votre charte graphique. Quelques images de la vidéo illustrées vous seront présentées. Le style que vous aurez validé servira alors de base à la réalisation de l’ensemble de la vidéo.

On peut également élaborer un moodboard présentant des échantillons pertinents en fonction de votre style et de votre imaginaire de marque.

#4 Le story-board

Avant de donner vie à votre vidéo, il est primordial de définir ce qui se passe à l’image, plan par plan. L’étape du story-board est très importante car elle permet d’anticiper le nombre de décors nécessaires, le nombre de personnages, le texte qui apparait à l’image, mais aussi les transitions et la façon dont les séquences s’enchaînent. On parle-là du dynamisme de la vidéo.

La première version du storyboard est crayonnée, pour permettre des modifications rapides. Une fois cette version validée, un story-board illustré dans le style choisi est réalisé. Il vous permettra de vous faire une idée précise de la vidéo en motion design que vous obtiendrez. 

Puisque ses images seront souvent animées par une autre personne, l’illustrateur fait en sorte que ses fichiers soient lisibles, et facilement modifiables par le motion designer

#5 L’enregistrement de la voix-off

Sur la base du script, qui a été validé plus tôt, et lorsqu’on est sûr qu’il ne sera plus modifié, on peut procéder à l’enregistrement des voix. Il peut s’agir des voix des personnages, ou, le plus souvent, d’une voix-off omnisciente.

Il est nécessaire d’enregistrer la voix off avant l’animation car elle va servir à l’animateur de repère temporel pour caler ses animations. La voix-off donne ainsi son rythme à la vidéo, mais est aussi le vecteur de l’information. Elle pourra être enregistrée dans plusieurs langues et, éventuellement, être sous-titrée.

#6 L’animation

C’est l’étape tant attendue, celle qui va donner vie aux images. L’animation est réalisée par un motion designer, qui va respecter scrupuleusement le story-board. Le motion-designer fait donc bouger les objets en veillant à la cohérence, au rythme, à la lisibilité et à la durée des plans. Pour cela il utilise un logiciel comme After Effect, qui permet de composer des séquences, de créer des effets spéciaux et des animations graphiques.

#7 L’ambiance sonore

La plupart des vidéos en motion design sont accompagnées par une musique d’ambiance, adaptée au registre et aux émotions que la vidéo souhaite véhiculer.

Pour accentuer les effets de l’animation et donner vie à la vidéo, il peut être intéressant d’ajouter quelques bruitages et effets sonores. Ils appuieront le registre de la vidéo et son univers sonore.

Les banques de musique libres de droit rendent facile l’accès à des musiques. Il n’est donc pas indispensable de travailler avec un compositeur. Cependant, à la demande du client, ou lorsqu’on fait face à un besoin spécifique, on peut faire appel à un artiste qui composera une musique originale.

#8 Le sous-titrage

Selon leur destination et leur mode de diffusion, les vidéos sont ou non sous-titrées. Par exemple, puisque 80% des vidéos sur les réseaux sociaux sont regardées sans le son, le sous-titrage fait figure d’étape simple, mais essentielle. Les sous-titres sont également utiles pour une diffusion muette dans des locaux d’entreprise, par exemple ou sur des écrans lors d’un salon.

#9 Le montage final

C’est le moment d’apporter une dernière touche à la vidéo : assembler les fichiers sonores et visuels, ou raccourcir légèrement un plan pour rythmer davantage la vidéo. Elle est maintenant terminée. Compressée dans le bon format d’export, elle peut être livrée et diffusée. 

Créer une vidéo motion design en 9 étapes
Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. En utilisant ce site Web, vous acceptez notre politique de protection de données.
En savoir plus